Partager sur

L'immobilier après le confinement : les maisons avec jardin plus recherchées ?


Publié le 31 mars 2020

Le confinement mis en place face à la pandémie de COVID-19 avait mis en suspens l'activité des agences immobilières et, avec elle, les projets d'achat des Français. La reprise de l'activité et les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier vont être scrutées de près dans les semaines à venir. La demande en matière d'immobilier va-t-elle évoluer sur la région de Saint Louis ?

 

La maison avec jardin, grande gagnante du confinement ?

 

Depuis les Trente Glorieuses, le rêve des Français a toujours été la maison avec jardin. Mais après l'expérience de deux mois de confinement, nul doute que ce désir va s'accentuer. La majorité des foyers aspire à un logement plus vaste et, surtout, disposant d'un extérieur.

Les citadins, en particulier, sont nombreux à avoir mal vécu ces semaines d'enfermement dans de petits espaces. De surcroît, les possibilités de promenade autour de leur domicile étaient très restreintes, voire nulles, et certains ont souffert de ne plus être en contact avec la nature.

Le jardin devrait donc logiquement être un critère déterminant dans les recherches immobilières des acquéreurs. En ville, les biens offrant une grande terrasse seront également très prisés.

 

Désir d'espace, télétravail : la poussée hors des villes

 

La tendance à s'éloigner des centres-villes tels que Mulhouse, déjà amorcée depuis de nombreuses années, pourrait donc encore s'accentuer.

En effet, si l'envie d'espace et de jardin des Français s'est accrue, leur capacité d'achat, elle, n'a pas augmenté ! Les prix de l'immobilier étant toujours très élevés dans les grandes villes, et un effondrement des prix étant peu probable, il faudra mécaniquement s'éloigner pour pouvoir acquérir davantage de mètres carrés.

Le deuxième facteur déterminant, c'est l'expérience du télétravail. Les salariés français, mais aussi leurs managers, se sont rendu compte qu'il était possible de travailler de chez soi. Certains y ont même trouvé des avantages, constatant que le télétravail leur permettrait de gagner en qualité de vie. Cette pratique, jusque-là peu ancrée dans les habitudes françaises, pourrait se généraliser. Or, il est plus envisageable d'allonger son temps de trajet lorsqu'on n'effectue pas celui-ci tous les jours.

Certains agents immobiliers installés en zone rurbaine observent déjà cette tendance. Ils sont sollicités par de nouveaux clients, qui résident actuellement en centre-ville ou en banlieue. Ceux-ci s'intéressent plus à l'environnement des biens qu'à une localisation précise. C'est un phénomène nouveau.

 

Des pronostics à nuancer

 

Il faut cependant rester prudent et attendre d'avoir davantage de visibilité sur les évolutions de la demande et des prix du marché. En effet, les finances de certains foyers ont été durement impactées par la crise sanitaire. Par ailleurs, la question des transports en commun, peu développés en zone rurale et peut-être peu attrayants tant que le virus circulera, reste présente.

 

L'agence Efco Immo Saint-Louis effectue une veille active sur ces questions. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos projets. Nous avons hâte de reprendre les visites avec vous !

 

CONSEILS IMMOBILIERS, INVESTISSEMENT, BELLES MAISONS, EXCLUSIVITÉ...
SUIVEZ-NOUS SUR

Se connecter